0

Ylo est là, profitez de l’offre de lancement jusqu'au 6 décembre à minuit !

COMMANDER
L’actualité bien-être
Voir tous Conseils santé Médecine traditionnelle naturelle Pharmacopée Ylo
Conseils santé

Conseils pour une bonne digestion 21 août 2018

Avez-vous déjà ressenti des douleurs abdominales ou des ballonnements le soir ? Peut-être faite-vous partie des 48%(1) de la population française qui éprouvent au quotidien des troubles digestifs.

Nous vous livrons quelques conseils qui peuvent améliorer ou soulager ces troubles.

Comment préparer ma digestion dès le repas ?

Une bonne digestion se prépare dès le repas. L’idéal est de prendre ses repas à heure fixe et quand on a vraiment faim mais ce n’est pas toujours possible.  Si vous n’avez pas trop d’appétit, il est cependant préférable ne pas sauter le repas mais de réduire les quantités et privilégier des aliments qui se digèrent facilement (moins de graisse, légumes cuits, légumes secs, compotes …).  Il est important de bien mastiquer les aliments avant de les avaler. En effet, la salive contient des enzymes, notamment l’amylase, qui commence déjà le travail de la digestion. Et surtout, prenez votre temps, savourez chaque aliment, en « pleine conscience », la nourriture doit être source de plaisir. Cette façon de s’alimenter facilitera la digestion. Les aliments sont gardés plus longuement en bouche et donc le temps de mastication est augmenté. De plus, la production des hormones du plaisir et du bien-être est favorisée. Ces dernières, en plus de toutes leurs fonctions principales, agissent aussi sur le maintien du contrôle de l’appétit. Enfin, il faut compter une vingtaine de minutes après la première bouchée pour que les processus complexes permettant de réguler l’appétit se mettent en place. Le temps est un précieux allié pour cette régulation.

Quels sont les aliments à privilégier ou à éviter ?

Les aliments jouent également un rôle prépondérant dans la digestion.

1. Consommer des aliments riches en fibres

Ces derniers favorisent une bonne digestion en contribuant à éliminer les déchets de votre organisme. Ils sont réputés également pour prévenir le cancer du colon, diminuer le taux de cholestérol et contrôler la glycémie. Il est important, lorsque vous augmentez votre apport en fibres, de le faire progressivement et de boire beaucoup. Privilégier les produits complets qui contiennent davantage de fibres.

« Pour les fibres, la recommandation émise en 2001 était de 25 g/jour au moins, avec un apport optimal de 30 g/jour chez les adultes. »(2)

2. Eviter les aliments pouvant entraîner des maux de ventre

Certains aliments sont réputés pour occasionner des douleurs digestives (ballonnements, flatulences, constipation, brûlures d’estomac) selon la propre sensibilité de chacun. Il est donc préférable de les éviter. Parmi ces aliments, on trouve : la caféine, les mets épicés, les haricots, les oignons, le brocoli, les choux, les boissons gazeuses, etc. Cette liste n’est pas exhaustive.

3. Ne pas manger trop de produits gras ou sucrés

Les matières grasses stimulent les mouvements gastro-intestinaux. Lorsqu’elles sont consommées en excès, des troubles de la digestion, tels que des crampes d’estomac ou des ballonnements, peuvent survenir. De plus, les matières grasses étant de grosses molécules, leur digestion est beaucoup plus lente favorisant ainsi la fermentation. Il est donc préférable de réduire la consommation de ces aliments.

Le sucre et principalement les glucides à chaînes courtes sont de plus en plus montrés du doigt comme responsables des troubles digestifs. En effet, ils  sont difficilement absorbés par l’intestin grêle. On les trouvent dans des catégories d’aliments très variées : les oligosaccharides dans les céréales et les légumes, les disaccharides (lactose) dans les laitages, les monosaccharides (fructose en excès par rapport au glucose) plutôt dans les fruits, les polyols dans les fruits et les sucreries, etc.

Dans ma vie quotidienne, que puis-je faire pour mes troubles digestifs ?

1. Pratiquer une activité physique régulière

La pratique régulière d’une activité physique est largement reconnue pour être bénéfique pour le cœur, les muscles, le moral. Il en est de même pour la digestion. En effet, les muscles abdominaux quand ils travaillent massent le tube digestif et favorisent ainsi une bonne digestion.

2. Apprendre à gérer son stress

Le stress peut entraîner des troubles de la digestion car il agit sur le système nerveux. De plus, les hormones du stress libérées agissent aussi sur la régulation de l’appétit. Une personne stressée respire par le thorax. Essayez alors de respirer par le ventre, cela permet de se détendre et d’exercer un massage sur votre tube digestif. Il existe aussi des pratiques telles que le yoga ou le Qi-gong où les exercices respiratoires tiennent une place prépondérante.

3. Boire de l’eau

Buvez en quantité suffisante, la digestion est plus facile s’il y a de l’eau dans le tube digestif.

Existe-t-il aussi des remèdes naturels ?

En dehors de traitements médicamenteux, il existe des remèdes naturels qui peuvent vous aider à soulager vos maux de ventre comme les infusions. La médecine traditionnelle européenne utilise la camomille romaine, la verveine officinale ou la menthe verte pour le traitement symptomatique des troubles gastro-intestinaux légers et spasmodiques.

En médecine traditionnelle chinoise, la diététique est considérée comme un des 5 piliers. La Phyto-acupression peut également être utilisée. Issue de la médecine traditionnelle asiatique, elle associe de façon synergique la phytothérapie et l’acupression pour traiter les maux du quotidien comme les troubles digestifs. Découvrez Ylo Digestion pour soulager des troubles tels que la digestion difficile, les lourdeurs et les ballonnements.

 

Références :

(1) Sondage IFOP « Troubles Digestifs : quand faut-il consulter ? » septembre 2017

(2) Rapport de l’anses « équilibre entre les macronutriments Recommandations d’apport en fibres », décembre 2016

Partagez cet articleShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Encore un peu de patience,
l’application n’est pas encore téléchargeable
Produit disponible dès janvier 2018.
Inscrivez-vous à la newsletter pour être alerté de la disponibilité.