0

Ylo est là, profitez de l’offre de lancement jusqu'au 6 décembre à minuit !

COMMANDER
L’actualité bien-être
Voir tous Conseils santé Médecine traditionnelle naturelle Pharmacopée Ylo
Médecine traditionnelle naturelle

La Phyto-acupression, la synergie de deux techniques de la médecine traditionnelle asiatique 9 février 2018

Ylo Sante stylo médecine traditionnelle asiatique Acupression Phyto-acupression

La médecine traditionnelle d’Asie de l’Est repose sur le concept de la circulation de flux dans le corps. Ces flux régissent et contrôlent toutes ses activités. Ils circulent en permanence suivant des trajets appelés méridiens.
Ceux-ci sont définis et cartographiés et relient la surface de la peau aux organes profonds et aux viscères. Lorsque la circulation de ces flux est déséquilibrée ou bloquée, des troubles et dysfonctionnements apparaissent. Toutes les techniques de la médecine traditionnelle asiatique visent à harmoniser la circulation de ces flux dans les méridiens.

Ylo Sante Baie de Gogi médecine traditionnelle asiatique Acupression Phyto-acupression

Les 5 techniques de la médecine traditionnelle d’Asie de l’Est sont :

  • les plantes médicinales (appelées pharmacopée)
  • l’activation des acupoints (zones spécifiques sur le corps) par l’aiguille (acupuncture), par la pression (acupression) ou par la chaleur (moxibustion)
  • la diététique
  • le massage médical (appelé tuina en Chine, chuna en Corée, anma-shiatsu au Japon)
  • les gymnastiques traditionnelles respiratoires (Qi gong, tai chi)

La Phyto-acupression est l’action synergique de deux techniques, de la phytothérapie (plantes médicinales) et de l’acupression. Les combinaisons « plantes-acupoints » sont  élaborées de manière spécifique pour soulager chaque symptôme.

Ylo Sante Gingembre médecine traditionnelle asiatique Acupression Phyto-acupression

L’acupression, une gestuelle qui soulage

Ylo Sante stylo médecine traditionnelle asiatique Acupression Phyto-acupression

Née en Chine il y a 3000 ans, l’acupression a essaimé dans les pays voisins pour donner naissance à différentes techniques : le tsubo-shiatsu au Japon, le bâm-huyêt au Vietnam, le su-de-chim en Corée.

L’acupression permet d’activer par la pression les « acupoints », zones spécifiques sur le corps, appélées « zones d’acupression » pour harmoniser les flux dans les méridiens et apaiser les troubles.

L’acupression peut se pratiquer en auto-massage avec les doigts ou avec des instruments d’acupression, en métal, bois, corne, plastique, qui permettent une meilleure pression, plus précise, plus régulière et plus longue que les doigts.

Contrairement à l’acupuncture qui est invasive et nécessite l’intervention d’un tiers professionnel, l’acupression sur la peau peut être faite sur soi-même.

Ylo Sante Thé vert médecine traditionnelle asiatique Acupression Phyto-acupression

Les pharmacopées d’Asie de l’Est, une richesse prodigieuse de plantes médicinales

Si en Europe l’expansion géographique naturelle des variétés de plantes du sud vers le nord a été freinée par la mer (Méditerranée) et les montagnes (Pyrénées et Alpes), cela n’a pas été le cas en Asie. Du Vietnam à la Corée, de grandes diversités de plantes médicinales ont pu se propager sans obstacle géographique, se développer et fournir à la médecine traditionnelle une prodigieuse pharmacopée.

Dans leur grande majorité les plantes médicinales en Asie sont identiques en Chine, en Corée, au Japon et au Vietnam, mais les médecines traditionnelles de chaque pays se sont adaptées à la faune et flore locale, parfois en découvrant des équivalences ou des variétés légèrement différentes.

Chaque plante médicinale possède un tropisme spécifique pour les méridiens, c’est à dire qu’elle permet d’activer un ou plusieurs méridiens. L’application des plantes médicinales en Asie sur des « acupoints », est utilisée dans de nombreuses pathologies : en dermatologie, mais également en ORL (par exemple l’asthme), en gynécologie (par exemple, les dysménorrhées), en pédiatrie (par exemple la diarrhée),  en chirurgie orthopédique (par exemple les douleurs lombaires).

Ylo Sante Vietnam médecine traditionnelle asiatique Acupression Phyto-acupression

La pratique de la Phyto-acupression

La Phyto-acupression, bien que pratiquée en automédication, est compatible avec les consultations des praticiens. En équilibrant les flux du corps, elle permet une meilleure efficacité des consultations. En préparant le corps et l’esprit, elle augmente et fait perdurer les bénéfices de chaque consultation.

Elle doit être effectuée au calme, en position assise, debout ou allongée. Elle permet d’être à l’écoute de son corps car les zones d’acupression sont souvent sensibles en fonction des troubles.

Particulièrement efficace dans la prise en charge des maux du quotidien comme les troubles du sommeil, les maux de tête, les troubles digestifs ou l’obstruction nasale.

La Phyto-acupression est la combinaison synergique de deux piliers de la médecine traditionnelle d’Asie, pratiquée sur soi-même.

« Notre monde vit un tournant, happé par une frénésie de consommation, de performance, d’argent. C’est un soulagement de voir qu’il y a autre chose. »

Bernard Fontanille, médecin urgentiste,
auteur de « Médecine d’ailleurs », édition de la Martinière

Partagez cet articleShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Encore un peu de patience,
l’application n’est pas encore téléchargeable
Produit disponible dès janvier 2018.
Inscrivez-vous à la newsletter pour être alerté de la disponibilité.